Qu’est-ce qu’un déchet ménager ?

Selon le code de l’environnement cela représente tout déchet, dangereux ou non dangereux, dont le producteur est un ménage. Il existe différents types de déchets classés selon leur dangerosité, et leur impact sur l’environnement. On caractérise ainsi les déchets dangereux et les déchets non dangereux. Les premiers sont ceux présentant des propriétés jugées nocives à la santé humaine ou l’environnement. Les déchets non dangereux sont au contraire ceux qui n’ont pas un caractère qui les rendrait dangereux.

Parmi les déchets non dangereux, il y a des déchets inertes : tout déchet qui ne subit aucune modification physique ou chimique, ne brûle pas, ne se détériore pas et ne détériore pas les objets avec lesquels il est en contact (béton, tuile, brique…). Les biodéchets dits biodégradables issus des déchets alimentaires sont également considérés comme des déchets non dangereux.

Il y a ensuite les déchets industriels (pétrole, solvant, produit chimique…) produits par les entreprises et les déchets radio actifs (issus des installations nucléaires, des gravats, des outils, déchets hospitaliers…)

Quel que soit le producteur, tous ces déchets doivent être traités si nous ne voulons pas avoir les montagnes de déchets comme voisins.

Ainsi, afin de contribuer à leur traitement quelle que soit leur direction finale (collecte, stockage, tri, réutilisation, incinération, enfouissement…) Blard environnement se positionne au niveau de la pré-collecte en proposant aux collectivités ses conteneurs semi-enterrés Aven. Alliant esthétisme, simplicité, et longévité, notre conteneur s’intègre parfaitement dans tous les paysages urbains et ruraux. Mais pas que. Constitué essentiellement de béton et d’acier galvanisé, tout comme les autres produits du groupe, ce conteneur bénéficie d’une haute performance écologique, économique et ergonomique.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://www.blard-environnement.fr/nos-conteneurs/conteneurs-semi-enterres/

En France seulement ¼ des emballages en plastique est recyclé contre 42% au Portugal et 44 % au Royaume-Uni, ce qui nous place à l’avant dernière place sur les 9 pays européens étudiés par l’Union Fédérale des Consommateurs que choisir. Nous sommes loin de l’objectif de 100% de recyclage des emballages en plastique à usage unique d’ici 2025. Objectif fixé par la loi anti-gaspillage adoptée en janvier de cette année. Cela s’explique notamment par le manque de sensibilisation mais aussi par des consignes de tri différentes (code couleur différent…). Par conséquent, sur 2 millions de tonnes d’emballages plastiques mis sur le marché, seulement 700.000 sont collectés et triés et uniquement 300.000 vraiment recyclés. Des chiffres mauvais qui démontrent qu’il y a encore des efforts à fournir au niveau du tri à la source.

De ce fait, sensible aux questions environnementales et dans une volonté de contribuer à l’atteinte des objectifs de la loi sur l’anti-gaspillage rentrée en vigueur au 1er janvier 2021, Blard Environnement propose une gamme de conteneurs d’apport volontaire personnalisables. En effet, nous disposons d’un bureau d’études adaptant les conteneurs de pré-collecte aux souhaits des collectivités locales (couleur, signalétique, …). De plus, nos conteneurs sont fabriqués à partir de matériaux 100% recyclables (acier, bois, béton) et possède pour la plupart la certification Origine France Garantie.

Voir nos conteneurs

Les déchets organiques ou biodéchets regroupent les déchets issus de ressources naturelles animales ou végétales. Dans les déchets ménagers, ils sont constitués surtout de déchets de cuisine (épluchures de légumes et autres restes alimentaires), de déchets verts du jardin (tailles de haie, tonte de gazon, feuilles mortes …) et de déchets en cellulose (essuie-tout, mouchoir en papier). Les papiers et cartons peuvent aussi être rangés dans cette catégorie.

Les biodéchets se dégradent sous l’action des bactéries et d’autres micro-organismes : ils ont la capacité de pourrir et de fermenter, c’est pourquoi on les appelle également déchets putrescibles ou fermentescibles.

Les biodéchets représentent un tiers des poubelles résiduelles des Français.

Afin de mettre en place le tri à la source des déchets alimentaires des ménages dans toute la France d’ici 2025, il revient à chaque collectivité d’étudier et d’identifier les solutions les plus pertinentes pour trier les déchets alimentaires à la source et s’assurer que ceux-ci pourront être valorisés et non mis en décharge. La collecte séparée des déchets alimentaires par la collectivité intervient en complémentarité du compostage de proximité.

Blard Environnement vous propose sa gamme d’abris bacs, caches bacs et bioseaux pour la collecte des biodéchets.

Abri bac et cache bac

Nos abris bacs (version avec toit) et caches bacs (version sans toit) habillent vos bacs roulants, les protègent de l’environnement extérieur (intempéries, UV, vandalisme…) et permettent de déposer les déchets en toute hygiène. Vos bacs se glissent à l’intérieur grâce à l’ouverture par simple ou double porte, ce qui en facilite la collecte pour les agents.

En bois ou en acier, ce dispositif s’intègre parfaitement dans tous les environnements (en version une porte pour un bac de 240 à 360 litres ou deux portes pour un bac de 660 à 770 litres ou deux bacs de 360 litres).

Nos mobiliers peuvent accueillir un covering personnalisé, au choix de la collectivité. Il est également possible d’y associer un contrôle d’accès.

Voir nos solutions d’abris bacs et caches bacs 

 

Bioseaux

Les bioseaux de pré-collecte permettent aux habitants de transporter jusqu’au conteneur de collecte sélective leurs biodéchets déjà triés et prêts à être vidés. Conjuguant bonne capacité de stockage, facilité de vidage, et faible encombrement, nos bioseaux sont disponibles en différents volumes et designs.

Conçus en polypropylène recyclable à 100%, nos bioseaux résistent aux U.V, aux agents chimiques et biologiques.

 

Ergonomiques et personnalisables, nos bioseaux sont la solution idéale pour faciliter et améliorer la collecte des biodéchets.

Voir nos solutions de bioseaux 

Dès sa création, BLARD ENVIRONNEMENT s’est engagée dans une maîtrise de ses impacts directs et indirects sur l’environnement ainsi que dans des circuits courts de production en choisissant des fournisseurs à proximité de ses sites de production.

Blard Environnement s’est toujours attachée

à favoriser des matériaux recyclables

et ayant un coût environnemental de production

le plus faible possible.

L’acier

Parfait compromis entre la résistance mécanique et la résistance à la corrosion, l’acier galvanisé présente d’autres avantages techniques particulièrement intéressants : possibilité d’assemblage mécanique (gain de transport), résistance au feu, grande variété d’épaisseurs…

L’acier, c’est le matériau anti-gaspillage par excellence. Avec lui, rien ne se perd : voiture, boîte de conserve, fût, immeuble, tous contiennent de l’acier que l’on récupère pour faire à nouveau des voitures, des boîtes, des immeubles et bien d’autres choses encore. L’acier c’est le cycle perpétuel. L’acier est recyclable et recyclé, c’est même le matériau le plus recyclé au monde car le plus facile à séparer des autres matériaux : 45 % de l’acier est produit à partir d’acier usagé récupéré. Les métaux représentent moins de 4 % des déchets ménagers.

Le béton

Matériau le plus utilisé au monde après l’eau (25 milliards de tonnes sont fabriquées par an), le béton dure très longtemps : les structures en béton ne sont généralement détruites que parce qu’elles ne sont plus utiles, et non pas parce qu’elles sont usées.

Très peu consommateur d’énergie lors de sa fabrication, qui ne demande aucune cuisson (son durcissement restant entièrement naturel) ni pour son acheminement sur les différents chantiers de construction assuré rapidement grâce à l’étroit maillage des entreprises de la filière très bien réparties sur le territoire national, le béton reste 100% recyclable en fin de vie. En effet, le béton recyclé est réduit en petit morceaux pour servir à faire des soubassements de routes ou consolider des infrastructures.

Le bois

Le bois constitue une incontestable prééminence écologique (Source : Comité National pour le Développement du Bois (CNDB)). En effet, à toutes les étapes de sa transformation industrielle, il reste le plus économe en énergie et le moins polluant face à d’autre type de matériaux.

C’est la seule matière première renouvelable qui stocke le gaz carbonique, contribuant ainsi à la lutte contre l’effet de serre. À cela s’ajoutent les qualités esthétiques, acoustiques et sa durabilité.

D’autre part, ces bois façonnés reçoivent une protection durable par un traitement « Bio », en autoclave sous vide et pression par injection de sels CCA. La fixation des sels est supérieure sur les bois du nord, ces bois étant à une siccité < 18 %. Le bois s’intègre au mieux à l’Environnement, tout en garantissant une durée de vie importante à nos mobiliers, du fait de son traitement par autoclave et par l’utilisation, d’une faible concentration de produit WOLMANIT (sans chrome, ni arsenic) qui assure la protection du bois contre les champignons et des insectes. Enfin, le bois traité est sans odeur, mais aussi sans toxicité pour les végétaux, les aliments, les animaux et l’homme. De plus, afin de respecter le Grenelle de l’Environnement, notre société utilise pour la fabrication de toute la gamme des mobiliers « bois », des essences d’arbres certifié PEFC par notre fournisseur.

Fin de vie des conteneurs

Grâce à leur conception responsable, nos conteneurs sont recyclables, répondant ainsi aux attentes du Grenelle de l’Environnement.

Les conteneurs à recycler sont vidés de tous déchets et stockés afin d’être par la suite lavés de façon industrielle, puis démontés et les matériaux triés. S’ils ne sont pas réutilisables, ils sont placés dans une phase de recyclage.

En s’appuyant sur notre expérience, nous pouvons conseiller chaque collectivité dans le choix des sites d’implantation :

  • Évaluation des contraintes d’implantation des conteneurs enterrés en mettant en avant l’accessibilité des engins de manutention et des véhicules de collecte
  • Réalisation d’un état des lieux des abords immédiats de chaque site notamment au niveau des matériaux, équipements, arbres, réseaux apparents structurant le site

Les choix de chaque collectivité devront tenir compte des points suivants :

  • Inclinaison de la pente (rues, terrain…) des lieux d’implantation des conteneurs, afin de faciliter les collectes et éviter des problèmes d’infiltration d’eau lors de fortes pluies
  • Étude du cheminement de l’écoulement des eaux autour du lieu d’implantation pour éviter les retenues d’eau autour de la colonne et limiter les risques d’infiltration
  • Abords immédiats au sol et en hauteur (trottoirs, stationnement, candélabre, câbles, pylônes électriques ou téléphoniques…)
logo blard société

3 logos BlardDepuis ses débuts en 1891, la « Maison BLARD » n’a cessé de se diversifier pour répondre au mieux au marché. Importations de charbon, négoce de matériaux de construction, fabrication d’éléments en béton, c’est dans les années 60 que BLARD fait le choix de se spécialiser dans la fabrication de regards et de boîtes de branchement pour les réseaux d’assainissement.

Certifiée QSE en système intégré (Qualité – ISO9001 ; Sécurité – OHSAS 18001 ; Environnement – ISO 14001), la société BLARD décide de se développer à nouveau en 2016 avec la création de son pôle “environnement”. Disposant de deux sites de production, le premier basé à Pont-Audemer (27) et le second basé à Saint-Bonnet-de-Mure (69), BLARD devient le spécialiste de la conception, la fabrication, l’installation et la maintenance d’outils et de solutions de pré-collecte des déchets ménagers.

C’est donc tout naturellement début 2021 que BLARD créée la marque BLARD ENVIRONNEMENT dont la volonté est de proposer aux collectivités une gamme complète de conteneurs d’apport volontaire (enterrés, semi-enterrés, aériens) innovante et qualitative et ses services associés.

Pour en savoir plus sur la société Blard, rendez-vous ici.